Liens

Villages aux alentours de Sartene et Propriano

 

Arbellara :

Arbellara (Arbiddali en Corse) compte moins de 200 habitants, situé dans la région de l'Alta Rocca. Ses habitants sont appelés les Arbellarais et les Arbellaraises. La commune s'étend sur 11 km².
Situé à 380 mètres d'altitude, la commune est proche du parc naturel régional de Corse. Arbellara offre une très belle vue sur le golfe du Valinco. Le territoire de la commune est traversé par le Rizzanese. Grande église paroissiale (Saint-Gavin). Haute tour carrée à créneaux des Trani , dominant le village perché. Restes de tours transformées en demeures (motifs intéressants et belles portes). Pont génois de Spina-Cavallu (monument historique), élégant, en dos d'âne, sur le Rizzanèse. Le « Marteau et l'Enclume », rochers dominant le haut de la commune.

Bilia

Village à flanc de coteaux, au relief couvert de chênes-lièges et d'épais maquis, Bilia possède quelques vieilles maisons de granit au bel appareil. On peut remarquer une tête de femme et quelques bandeaux (des pierres romanes provenant de l'église primitive) intégrés dans une maison. La tête de femme provient à l'origine des ruines de l'église San-Lorenzo. On peut encore visiter les ruines de l'église du couvent de Bilia, longtemps réputée miraculeuse. Elle renfermait en effet la tombe du père Martino della Rocca, où l'on conduisait ceux qui étaient possédés par un esprit démoniaque.

Foce Bilzese

Dotée de 21 Km2 de territoire, la commune comprend notamment une partie de la vallée de l'Ortolo où se trouve le barrage hydraulique du même nom.

Il vous sera possible d'admirer les 2 villages de Foce et de Bilzese et leurs sanctuaires dédiés à San Michele. Plus à l'Ouest de la commune, les ruines de la chapelle Saint Georges sont également à visiter.

A une demie heure de marche, le « Castello di Barici » bien connu pour avoir été autrefois un lieu important de la région

Fozzano

Beau village de caractère typiquement Corse avec son architecture caractéristique, un relief doux et étagé fait de collines boisées, d'oliveraies et d'une vallée verdoyante s'étendant jusqu'au golfe du Valinco. La commune prend dès le XVème siècle une position importante dans la vallée de Tavaria, et jusqu'à Campomoro.

Ressentez l'histoire tourmentée du village ayant inspiré Prosper Mérimée pour son roman « Colomba »  en admirant les anciennes « casa forte » maisons fortifiées datant du haut moyen âge.

A ne pas manquer : L'église de l'annonciation et sa chapelle datant du XVIIème siècle qui abritent de très belles fresques, l'atelier de fabrication d'objets en bois du maquis, la randonnée du Mare a Mare sud avec possibilité de logement au gite d'étape  « U Fracintu ».

Giuncheto

Des collines recouvertes d'oliviers, de chênes, et d'arbousiers bordent ce petit village de la région de Sartène.

Selon la tradition orale, l'apôtre Paul aurait fait construire un monastère et une église avant de poursuivre sa route vers l'Afrique.

Venez découvrir l'église du quartier Saint Antoine et son appareil de granit dédié à Saint Pierre et Saint Paul. Magnifique belvédère sur la vallée de l'Ortolo, berceau de la viticulture en corse.

  A ne pas manquer : le sentier de randonnée thématique au départ du village, une découverte exceptionnelle de la flore Corse, les domaines viticoles de l'AOC de Sartène.

Granace

Situé a 300m d'altitude au milieu de collines boisées, il y règne un calme inoubliable. Granace, signifie « terre à grain ».

Au début du XVIe siècle (vers 1507), ce territoire fut entièrement dévasté et dépeuplé durant la guerre menée par Gênes contre le Comte Rinuccio della Rocca. À la fin du XVIe siècle, des habitants de Zicavo prennent l'habitude de construire des cabanes afin d'hiverner.
Ils vont peu à peu, en se sédentarisant, constituer le hameau de Granaccia.

A l'orée du hameau de Saparedda, se situent la mairie et la paroisse dédiée à Santa Maria Assunta célébrée le 15 août, comme à Zicavo, dont elle est la sainte patronne.

Grossa

Le village est situé à l'Ouest de Sartène et est bordé par un maquis généreux et abondant.
L'architecture de granit doré récupéré dans les anciennes ruines du village détruit par les pirates barbaresques, est un gage d'authenticité à ne pas manquer.

Ressentez la ferveur des habitants à travers la visite de l'église Santa Maria Natività (XIXème siècle ) et un peu plus loin dans la plaine, avec la chapelle San Ghjuvani Battista, seul chef d'ouvre d'architecture pisane dans le sud de la Corse.

A 2km du village osez partir  à la recherche des restes de cabanes préhistoriques du site archéologique de Alo-Bisujè , découvert en 1963.

 

Olmeto

Idéalement situé sur les hauteurs du golfe du Valinco, Olmeto offre une vue des plus convoitée de la microrégion.

Sur la commune, profitez des sources thermales de Baracci (actuellement en travaux), et  des nombreuses plages.
Les deux tours génoises (Calanca et Micalona) que vous pourrez admirer le long des côtes.

A ne pas manquer : l'église (Santa Maria) d'architecture romane, découverte des ruelles tortueuses et chargées d'histoire du vieux village, la dernière maison de Colomba Carabelli-Bartoli, visible uniquement de l'extérieur, vous rappellera sans doute le roman éponyme de Prosper Mérimée.
À la sortie Est du village, un sentier permet d'atteindre la chapelle du Saint-Esprit, un édifice roman (pèlerinage le lundi de Pentecôte).

Sainte Marie de Figaniella

Ce village se situe sur les hauteurs de la vallée de Baracci, entre chaine de montagnes et forêts.
Les plaines et montagnes environnantes sont très accueillantes. Départ de balades vers les villages avoisinants.

A ne pas manquer : l'église romane  « Santa Maria »  classée Monument Historique en 1927, qui présente de magnifiques sculptures extérieures dans un style roman.

En continuant la D19 passant par le « Col de Sio », haut lieu de la résistance durant la 2eme guerre mondiale, la route D 557, serpente à travers la forêt domaniale qui vous mènera à droite vers Olmeto et à gauche Propriano.

Viggianello

Située en partie sur la rive droite du Rizzanese, cette commune surplombe la baie de Propriano
Le panorama ravira les amateurs de photographie ou tout simplement les amoureux du golfe du Valinco.
  De même les vielles ruelles du village offrent à la visite un patrimoine typique témoignant de la vie d'autrefois dans les villages corses.

A ne pas manquer : L'église Saint Sauveur datant du XIXème siècle dotée de contreforts, son porche de style roman, son plafond composé de fresques de style baroque, ainsi qu'un clocher à lanternon.

Belvédère Campomoro

Si le hameau de Belvédère reste isolé au-dessus de la mer, on se trouve à Campomoro dans une petite station balnéaire avec beaucoup de charme.

Depuis la tour génoise qui domine le golfe du Valinco on jouit d'une vue magnifique. Montée vers la tour en 20 mn et visite possible. La tour génoise est entourée d'un épais mur crénelé. La tour n'est ouverte qu'en haute saison (mi-mai jusqu'à fin septembre). En dehors de cette période, il est possible de grimper par-dessus le mur en haut de l'entrée officielle pour profiter au moins de la vue. La tour reste fermée. Sous la forteresse se trouve une magnifique péninsule qui a été déclarée réserve naturelle.

La promenade vers le bas de la tour vaut la peine en tous les cas. Il est conseillé, en période de haute-saison, de parquer la voiture sur le parking à l'entrée de la localité et de faire le reste jusqu'à la tour à pieds. L'aller- retour dure une bonne heure.

La plage de sable se situe en amont d'une ferme piscicole flottante.

La commune est située à la sortie Sud du golfe du Valinco et marque par sa belle plage de sable blanc, cet ancien petit port de pêche a gardé toute son authenticité. C'est un excellent port abris où de nombreux bateaux trouvent refuge toute l'année.

Vous prendrez plaisir à marcher le long de l'anse naturelle en longeant la plage et le bord de mer sur un parcours aménagé, la place du village vous ravira par le charme de sa petite chapelle et l'entrelacement  de ses vieilles bâtisses.

La tour génoise de Campomoro (classée monument historique) est un lieu que vous ne devrez manquer sous aucun prétexte. Patrimoine incontournable du Valinco, Son enceinte en étoile et la vue qu'elle offre sur le golfe et au delà vers Ajaccio sont inoubliables. Ouvert d'avril à septembre

Vous pourrez vous balader le long des côtes et des sentiers de randonnée sur le domaine du conservatoire du littoral, grand site naturel classé (Natura 2000)
Et pratiquer également la plongée sous marine, randonnée en kayak, ou encore vous arrêter dans un restaurant en bord de plage.

 

Forciolo

Charmant village typique de moyenne montagne en amont de la rivière «  Taravo »
On trouve ici l'une des plus vieilles maisons de Corse, « U Palazzu », ainsi qu'un ensemble urbanistique assez rare en milieu rural à l'époque.
L'église actuelle a conservé une abside datant du XIIIème siècle.

Savourez l'authenticité de l'ancien moulin de Calcinaghju, ancienne usine à huile utilisée pour produire du savon marseillais dans les années 1870-1880.

A ne pas manquer : les ruines de l'abbatiale de « San Petru di Panicali » situé sur une colline entre Ampaza et Zigliara.

Casalabriva

Déplacé à la fin XVIe siècle, ce village se situe actuellement sur la N 196, surplombant de magnifiques paysages.

Visitez l'église Saint Michel dotée d'un clocher pyramidal et d'un tabernacle classé monument historique.

Les ruines de l'ancien village et ses vestiges situés en contrebas du village actuel, à 15 minutes de marche, vous replongeront dans l'histoire des luttes autour de la tutelle génoise.

Sur la route D 302  rejoignant le Taravo « le moulin de Calzola », actuellement une auberge, témoigne de l'activité liée à la fabrication de l'huile d'olive dans la région.

 

Source : OT de Sartene - Propriano

 

Jean Chassaing - Tarco - 20144 Sainte Lucie de Porto Vecchio Corsica - Tél/Fax : +33 (0)4 95 73 22 40 Mail

location gite Corse, location Corse, location vacances Corse, location villa Corse
Plan du site